Archéologie

Le Mont-Dol fut un haut lieu de recherche car plusieurs ossements ont été trouvé, par Monsieur Simon Sirodot.
Ce gisement est situé sur la carrière sud et ce sont les ouvriers de cette carrière qui découvrirent ces ossements alors qu’ils creusaient une tranchée. Ils croyait que ces ossements étaient ceux de baleines. Et lorsque monsieur Sirodot arriva ce n’était pas des ossements de baleines mais les restes d’une cinquantaine de mamouths, de douzaines
de rhinocéros laineux, d’une quarantaine de chevaux, de huit grands cerfs mégaros, de dix rennes, d’un ours, d’un lion, et de trois ou quatre loups c’est vous dire l’ampleur du gisement.

Monsieur Sirodot récolta également une grande quantité de silex taillés. Le gisement est daté de 110 000 ans ce qui signifie paléolithique moyen. Il y avait donc des hommes de néandertal au Mont-Dol et ce site offrait à ses habitants un
sérieux avantage, en effet ces hommes guettaient le passage d’animaux du haut du tertre et les faisaient fuir dans le marais pour qu’ils s’enlisent et qu’ils soient plus vulnérable. Mais ces hommes ceuillaient aussi des végétaux, et ce n’était pas un complément
négligeable pour leur alimentation. Les ossements et les silex trouvés par Simon Sirodot sont aujourd’hui à la faculté des sciences de Rennes 1, au musée de l’homme, et au muséum d’histoire naturelle de Paris.
D’autres fouilles ont été effectuées avant la première guerre mondiale et aussi en 1923. Pour une information détaillée voici le film réalisé par l’espace des sciences de Rennes.

Vous trouverez ci dessous l’ensembles des plans réalisé lors de ces fouilles au format pdf :

Une représentation des mamouth du Mont-dol faite par Mathurin Méheut
Une représentation des mamouths du Mont-Dol faite par Mathurin Méheut

Les commentaires sont fermés.