Légendes Mont-Doloise

Eh oui vous savez en Bretagne on aime bien les légendes et au Mont-Dol je peux vous dire que l’on est servi vous retrouverez ici les principales. Si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à me contacter bien au contraire.

Les légendes autour de Saint-Michel et le diable

Le château de glace : Un jour le diable construit un gigantesque palais sur un rocher (le Mont-saint-Michel) et l’archange (Saint-Michel) en était jaloux il construisit donc sur le tertre dans la nuit un château de glace et proposa au diable de l’échanger contre le sien,
le diable émerveillé par le château de glace accepta, mais lorsque le jour se leva le château fondit formant l’étang que l’on peut voir aujourd’hui et l’archange lui bénéficia d’un superbe palais.

La sécheresse : « Un jour par temps de sécheresse l’archange proposa un pacte avec le diable : « On sème du blé moi (l’archange) je prends ce qui pousse au-dessus et toi (le diable) tu prends ce qu’il y a dessous » le diable accepta mais lors de la récolte il n’a rien récolté si ce n’est des racines, l’archange lui
proposa de planter des pommes de terre, mais cette fois le diable lui dit moi je prends ce qu’il y a au-dessus et toi tu prends ce qu’il y a dessous l’archange accepta et bien entendu le diable ne récolta rien de plus que du feuillage ce qui donna lieu une foi de plus à un violent combat entre les deux personnages. Et c’est lors de ce combat que St Michel
plaqua le Diable sur le rocher du même nom laissant à jamais sa trace dans le granit ».

Le pas de St-Michel: « St Michel était engagé dans un féroce combat avec le diable (comme souvent) et notre diable perdit le combat, il passa par-dessus le rocher (du diable encore visible aujourd’hui) et tenta de si accrocher, mais en vain il tomba. Vous pouvez d’ailleurs voir les griffes sur cette photo :
Les griffes du diable
St-Michel lui sans retourna sur son rocher (le Mont-St-Michel) d’un pas (encore visible aujourd’hui à côté d’un banc face à la baie).

La cathédrale : « Un jour le diable qui s’était installé sur le terte, aperçut vers le sud à quelques kilomètres son ennemi Saint-Samson occupé à bâtir une grande église qui est aujourd’hui la cathédrale de Dol.
Ulcéré, il se saisit d’un immense rocher et, depuis le Mont-Dol le projeta vers l’édifice pour l’écraser; mais ayant mal calculé sa trajectoire la pierre ne détruisit que le haut d’une tour : c’est pour cette raison qu’aujourd’hui encore
il manque la partie supérieure de la tour nord de la cathédrale. Quand au rocher, il continua sa course et vint se planter dans le sol à quelques kilomètres de là, et l’on peut encore le voir là ou il termina sa course : c’est le menhir du Champ-Dolent.

Gargantua

Gargantua dans la baie : « Gargantua le célèbre ogre qui dévore ses enfants se promenait dans la baie lorsqu’ il sentit des cailloux dans sa botte il l’enleva, la secoua au milieu de la baie, et trois cailloux tombèrent, il s’agit de tombelaine du Mont-St-Michel et du Mont-dol(l’histoire n’est elle pas belle ?). »

La forêt de Scissy

Nous ne pouvions évoquer le mot légende sans penser à la forêt de Sissy qui à l’époque s’étendait dans toute la baie depuis Coutances jusqu’au cap Fréhel, et qui selon la légende aurait disparu lors d’un gigantesque raz de marée en l’an 709, et c’est aussi à ce moment-là que la mer s’est retiré du Mont-dol il n’était donc plus une île. Infos complètes sur la
forêt de Scissy ici.

Les commentaires sont fermés.